Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2021 7 03 /01 /janvier /2021 20:45

Bonjour à vous ! 
Ce blog est un peu à l'abandon et le restera malheureusement tant que les cinémas seront fermés... En espérant vous refaire partager mes avis sur les sorties ciné le plus vite possible ! En attendant, voici comme chaque année mon Top 10 2020 :

1- Drunk
2- The Devill All The Time
3- Bac Nord
4- Invisible Man
5- Uncle Frank
6- Sound Of Metal
7- Lucky Strike
8- 1917
9- En Avant
10- Adieu les cons & Kajillionaire

Prenez soin de vous

Johanna

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 11:13

Sortie de « Bac Nord » : 23 Décembre 2020
Réalisation : Cédric Jimenez

Note :
4,5/5

Résumé : 2012. Les quartiers Nord de Marseille détiennent un triste record : la zone au taux de criminalité le plus élevé de France. Poussée par sa hiérarchie, la BAC Nord, brigade de terrain, cherche sans cesse à améliorer ses résultats. Dans un secteur à haut risque, les flics adaptent leurs méthodes, franchissant parfois la ligne jaune. Jusqu'au jour où le système judiciaire se retourne contre eux…

Critique : Enorme surprise pour « Bac Nord », véritable film coup de poing où l'on suit trois amis et collègues au sein de la brigade anti-criminalité de Marseille. Entre tensions avec les cités et opérations risquées, leur travail est loin d'être de tout repos. Gilles Lellouche, Karim Leklou et François Civil sont impeccables dans leur rôle, le trio d'acteurs fonctionne à merveille et leur complicité se fait sentir. 
La dernière partie du film prend une tournure inattendue qui scandalise et montre les failles d'u système judiciaire trop fragile. Film musclé et captivant, « Bac Nord » a tout pour séduire son public.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 11:01

Sortie de « 30 Jours Max » : 14 Octobre 2020
Réalisation : Tarek Boudali

Note :
2/5

Résumé : Rayane est un jeune flic trouillard et maladroit sans cesse moqué par les autres policiers. Le jour où son médecin lui apprend à tort qu’il n’a plus que trente jours à vivre, Il comprend que c’est sa dernière chance pour devenir un héros au sein de son commissariat et impressionner sa collègue Stéphanie. L’éternel craintif se transforme alors en véritable tête brûlée qui prendra tous les risques pour coincer un gros caïd de la drogue…

Critique : Nouvelle comédie avec la bande à Fifi, mais cette fois-ci dirigée par Tarek Boudali. Un peu déçue mais sans grande surprise. Le scénario n'est pas folichon mais il se suit, il y a quelques gags et scènes sympa, mais la majorité est assez lourdingue ou tombe à l'eau. Les acteurs surjouent, autant cela pouvait marcher dans des précédents films, autant ici c'est assez agaçant. Une énième comédie oubliable, passez votre chemin.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 14:10

Sortie de « Falling » : 04 Novembre 2020
Réalisation : Viggo Mortensen

Note :
3,75/5

Résumé : John vit en Californie avec son compagnon Eric et leur fille adoptive Mónica, loin de la vie rurale conservatrice qu’il a quittée voilà des années. Son père, Willis, un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. L’esprit de Willis déclinant, John l’emmène avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa soeur Sarah et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions se heurtent au refus absolu de Willis, qui ne veut rien changer à son mode de vie...

Critique : Viggo Mortensen se lance dans la réalisation de son premier film « Falling », une histoire familiale aux relations complexes entre un père atteint de démence et ses enfants, plus particulièrement avec son fils.
La réalisation se veut douce et poétique, mais les dialogues sont assez violents verbalement, principalement concernant le père Willis. Ils incarnent deux mondes différents : le père est conservateur, avec des idées racistes, homophobes et sexistes, n'hésitant pas à dire tout ce qu'il pense sans penser une seule seconde à la douleur qu'il engendre envers ses proches ; le fils lui est doux, protecteur, calme, vivant en Californie avec son mari et leur fille adoptive.
Le père est envahi de regrets mais il ne les extériorise qu'à travers l'aigreur et la violence verbale, face à un fils qui ne demande qu'un peu d'affection et d'excuses de la part de son père.
Cette relation va se formuler sur plusieurs époques, entre le présent (le film se déroule sur l'année 2009) et les nombreux flashbacks du passé (quand John était enfant, puis adolescent). On va peu à peu comprendre les dysfonctionnements de cette famille.
Le rythme est cependant assez inégal, j'ai pris une bonne demi-heure avant de commencer à rentrer dans l'histoire. Il y a quelques scènes assez marquantes et qui m'ont fort mis mal à l'aise, mais on ne peut qu'applaudir la prestation de Lance Henriksen, exécrable dans son rôle mais bizarrement un peu touchant à la fin du film. « Falling », c'est tout simplement un portrait familial déchirant mais sincère, une jolie réussite pour Viggo.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 13:40

Sortie de « Drunk » : 14 Octobre 2020
Réalisation : Thomas Vinterberg

Note :
5/5

Résumé : Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant tous que leur vie n’en sera que meilleure ! Si dans un premier temps les résultats sont encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle.

Critique : Un véritable bijou qu'est « Drunk » ! En partant d'un résumé pour le moins étonnant et qui peut faire rire aux premiers abords, ce film est avant tout un film profond et dramatique, qui ne laissera pas indifférent. Quatre professeurs mettent en pratique une théorie où l'homme à un déficit d'alcool dans le sang. Si au départ, l'expérience est sous contrôle et leurs relations professionnelles, familiales et sociales s'en portent mieux, cette pratique va vite dégénérer. En voulant pousser plus loin les limites de cette théorie, tout va devenir incontrôlable.
Les quatre acteurs ont un jeu incroyable, en particulier Mads Mikkelsen, le personnage le plus mis en avant, arrivant à transmettre une tonne d'émotions avec de simples regards. La scène finale est tout simplement somptueuse et restera longtemps en mémoire, avec une bande son qui colle parfaitement. A voir absolument, un de mes coups de cœur de l'année !

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 09:06

Sortie de « Relic » : 07 Octobre 2020
Réalisation : Natalie Erika James

Note :
4/5

Résumé : Lorsqu'Edna, la matriarche et veuve de la famille, disparaît, sa fille Kay et sa petite-fille Sam se rendent dans leur maison familiale isolée pour la retrouver. Peu après le retour d'Edna, et alors que son comportement devient de plus en plus instable et troublant, les deux femmes commencent à sentir qu'une présence insidieuse dans la maison. Edna refuse de dire où elle était, mais le sait-elle vraiment...

Critique : Drame sur la démence et la fin de vie en utilisant des codes horrifiques, on peut dire que « Relic » est une réussite, surtout pour un premier film. Plus indépendant qu'autre chose, il ne faut pas juste s'attendre à des fantômes qui claquent des portes, c'est beaucoup plus subtil que ça.
Porté par un beau casting féminin représentant trois générations, l'ambiance est très pesante, angoissante, avec un visuel toujours grisâtre mais révèle un drame familial dont la fin est très poétique.

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 19:00

Sortie de « Les Apparences » : 23 Septembre 2020 
Réalisation : Marc Fitoussi

Note :
3,5/5

Résumé : Vienne, ses palais impériaux, son Danube bleu et… sa microscopique communauté française. Jeune couple en vue, Ève et Henri, parents d’un petit Malo, ont tout pour être heureux. Lui est le chef d’orchestre de l’Opéra, elle travaille à l’Institut français. Une vie apparemment sans fausse note, jusqu’au jour où Henri succombe au charme de l’institutrice de leur fils.

Critique : Drame sentimental et thriller à la fois, l'histoire débute assez lentement en nous faisant rentrer dans un monde autrichien bourgeois, où l'on va suivre un couple dans sa vie et ses soirées mondaines. Quand Eve va découvrir que son mari la trompe, nous allons rentrer dans un sorte de jeu vicieux où les pions vont avancer petit à petit, ne devinant que rarement le coup d'après.
Le duo Karin Viard et Benjamin Biolay fonctionne très bien, et malgré quelques lenteurs on se laisse captiver jusqu'à la fin.

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 16:17

Sortie de « Antebellum » : 09 Septembre 2020
Réalisation : Gerard Bush & Christopher Renz

Note :
3,75/5

Résumé : L'auteure à succès, Veronica Henley, se retrouve piégée dans un monde effroyable dont elle doit percer le mystère avant qu'il ne soit trop tard.

Critique : Je ne crois pas avoir vu la bande-annonce avant de voir ce film et j'ai bien fait. Deux époques : l'une en 2020, l'autre durant la guerre de Sécession. Deux personnes que l'on suit : l'une qui est auteure à succès et militante, l'autre qui est esclave dans un champ de coton et qui veut s'échapper. On ne sait pas trop où le film veut nous mener au début, mais on devinera vite le lien entre ces deux personnes et ces deux époques. A aucun moment je n'ai trouvé ce film lent comme j'ai pu voir dans certains avis.
Le film est haletant, il choque, il est original et délivre un sérieux message. Pas dans la catégorie horreur par contre, juste dans le thriller. Mention pour l'ambiance sonore, parfaite.

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 16:01

Dans le cadre du 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

Sortie de « Comment Je Suis Devenu Super-Héros » : 16 Décembre 2020
Réalisation : Douglas Attal

Note :
4/5

Résumé : Paris 2020. Dans une société où les surhommes sont banalisés et parfaitement intégrés, une mystérieuse substance procurant des super-pouvoirs à ceux qui n’en ont pas se répand. Face aux incidents qui se multiplient, les lieutenants Moreau et Schaltzmann sont chargés de l’enquête. Avec l’aide de Monté Carlo et Callista, deux anciens justiciers, ils feront tout pour démanteler le trafic. Mais le passé de Moreau ressurgit, et l’enquête se complique...

Critique : Film de super-héros à la française, ça peut faire peur au début mais Douglas Attal réalise ce pari avec brio. Dôté d'un super casting, on plonge dans une histoire où super-héros et humains cohabitent ensemble. Le scénario et l'enjeu restent assez classiques, mais cela n'empêche pas de prendre un réel plaisir à suivre cette enquête où le fantastique se mèle, avec d'ailleurs des effets spéciaux réussis. Assez fière de voir que l'on puisse faire ce genre de film en France également.
Frais, fun, moderne et divertissant !

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 21:29

Dans le cadre du 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

Sortie de « Rouge » : 25 Novembre 2020
Réalisation : Farid Bentoumi

Note :
3,5/5

Résumé : Nour vient d’être embauchée comme infirmière dans l’usine chimique où travaille son père, délégué syndical et pivot de l’entreprise depuis toujours.
Alors que l’usine est en plein contrôle sanitaire, une journaliste mène l’enquête sur la gestion des déchets. Les deux jeunes femmes vont peu à peu découvrir que cette usine, pilier de l’économie locale, cache bien des secrets. Entre mensonges sur les rejets polluants, dossiers médicaux trafiqués ou accidents dissimulés, Nour va devoir choisir : se taire ou trahir son père pour faire éclater la vérité.

Critique : Sujet dans la même veine que « Dark Waters » sorti début 2020, « Rouge » aborde les thèmes écologiques et politiques à travers une usine, en apparence bien sous tout rapport, mais qui comme de nombreuses sociétés, cache des pratiques illégales, sans respect pour la nature ni pour la santé de ses employés. Le profit économique primant avant tout, une jeune femme va se battre pour que la vérité éclate, en risquant de trahir sa famille. Le scénario est haletant et intéressant, Zita Hanrot et Sami Bouajila étant convaincants. La fin est à mon goût trop expéditive et aurait pu être plus approfondie, mais cela reste tout de même une histoire prenante et malheureusement réaliste dans notre société actuelle.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Cinéphile Critique
  • : Etant passionnée de cinéma, ce blog me servira à écrire mes avis personnels de films en fonction de l'actualité des sorties. Si vous souhaitez discuter d'un film, ou du cinéma en général, n'hésitez pas à poster un commentaire ;)
  • Contact

Recherche

Liens