Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2021 4 21 /10 /octobre /2021 21:43

Sortie de « Venom : Let There Be Carnage » : 20 Octobre 2021 
Réalisation : Andy Serkis

Note :
2/5

Résumé : Tom Hardy est de retour sur grand écran sous les traits de Venom, l'un des personnages les plus complexes de l'univers Marvel.

Critique : Deuxième opus sans grande saveur qui ne relèvera pas le premier. Le côté humoristique du premier film m'avait gêné, on a le droit dans celui-ci à une double ration, trop lourde et enfantine. L'histoire est trop courte, ce qui fait que rien n'est réellement approfondi, surtout en ce qui concerne Kasady/Carnage. Les effets spéciaux sont là, le scénario reste tout de même dynamique mais malheureusement pas assez travaillé. Bon point pour la scène post-générique cependant.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 13:52

Sortie de « Eiffel » : 13 Octobre 2021 
Réalisation : Martin Bourboulon

Note :
3/5

Résumé : Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu'il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

Critique : Pas mal, mais sans plus. L'histoire tend plus malheureusement sur l'histoire d'amour entre Gustave Eiffel et son amour de jeunesse Adrienne que sur la construction de la tour Eiffel, et c'est bien dommage. On voit tout de même certaines scènes concernant la genèse du projet et les difficultés à la monter, ainsi que le courage et l'obstination des ouvriers, mais on ne creuse pas davantage et je pense que c'est surtout cela qui intriguait les spectateurs.
Le côté romantique du film entre les deux acteurs n'est pas inintéressant, mais il ne touche pas plus que ça. Emma Mackey est bonne mais il est dérangeant de caster une actrice dont la différence d'âge est flagrante avec Romain Duris. Cela ne représente donc pas la réalité des faits et le vieillissement de son rôle dans le film n'est pas crédible.
En bref, « Eiffel » s'en tire avec la mention « pas mal » mais aurait pu être beaucoup plus approfondi sur les détails de sa construction.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 14:39

Sortie de « Le Dernier Duel » : 13 Octobre 2021 
Réalisation : Ridley Scott

Note :
9/10

Résumé : D'après l'ouvrage Le Dernier Duel : Paris, 29 décembre 1386 d'Eric Jager.
Basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur le dernier duel judiciaire connu en France - également nommé « Jugement de Dieu » - entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l'intelligence et l'éloquence font de lui l'un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris - une accusation que ce dernier récuse - elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L'épreuve de combat qui s'ensuit - un éprouvant duel à mort - place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.

Critique : Ridley Scott réussit encore son coup avec « Le dernier duel », drame historique d'une grande puissance. L'histoire se divise en trois chapitres adoptant chacun le point de vue et la vision des trois protagonistes principaux (Jean de Carrouges, Jacques Le Gris et Marguerite de Thibouville), ce qui la rend particulièrement efficace. 
Très bonne reconstitution historique, casting remarquable et sujet réel qui fait froid dans le dos. C'est l'histoire d'une femme victime de viol qui ne va pas se taire mais qui va tout faire pour obtenir justice, sur fond de rivalité entre son mari et son bourreau. Le film choque, répugne même, mais il est clair qu'il ne laissera pas indifférent et fait également écho à l'époque actuelle.
Captivant jusqu'à la dernière scène, barbare, violent, mais maitrisé de bout en bout, une réussite.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 13:32

Sortie de « Mourir Peut Attendre » : 06 Octobre 2021 
Réalisation : Cary Joji Fukunaga

Note :
3,5/5

Résumé : Dans MOURIR PEUT ATTENDRE, Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s'agit de sauver un scientifique qui vient d'être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d'un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

Critique : Dernier James Bond satisfaisant et divertissant avec notre cher Daniel Craig. Je ne suis pas une puriste des Bond donc j'ai peut être moins d'attente que certains, mais je trouve que globalement le film a rempli ses cases : divertissant, dynamique et bel hommage pour clôturer la saga. Les scènes d'action sont bien présentes et toujours impressionnantes, il y a quelques petites touches d'humour appréciables, le temps passe à une grande vitesse, le scénario n'est pas trop casse-tête mais il a le mérite d'être plutôt simple à suivre. 
On retrouve nos têtes habituelles mais aussi de nouveaux personnages comme Rami Malek, Ana de Armas dont l'apparition ne sera pas longue mais efficace ainsi que le nouveau matricule 007 incarnée par Lashana Lynch, vraiment au top ! Concernant le retour de Léa Seydoux et son jeu d'actrice, c'est une autre histoire...
En bref, ce n'est peut être pas le meilleur film de la saga, mais il respecte les codes d'un James Bond et nous offre une belle conclusion pour Daniel Craig.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 13:29

Sortie de « Tout S'est Bien Passé » :22 Septembre 2021 
Réalisation : François Ozon

Note :
2,5/5

Résumé : Adaptation du roman Tout s’est bien passé d’Emmanuèle Bernheim.
Emmanuèle, romancière épanouie dans sa vie privée et professionnelle, se précipite à l’hôpital, son père André vient de faire un AVC.
Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir.
Avec l’aide de sa sœur Pascale, elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis.

Critique : Je n'ai malheureusement pas accroché plus que cela, malgré le fort sujet et la grande interprétation d'André Dussollier. Le thème de l'euthanasie est en effet un thème assez sensible et parfois tabou en France, j'espérais donc ressortir bouleversée de cette histoire mais elle n'a pas eu gain de cause sur moi. La mise en scène m'a paru trop linéaire et sans véritable saveur. On a pas le temps de connaître plus profondément les personnages et donc de s'attacher à eux. La fin est plus émotive mais je n'ai pas été beaucoup touché, je suis passée à côté.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 15:10

Sortie de « Candyman » : 29 Septembre 2021 
Réalisation : Nia DaCosta

Note :
1/5

Résumé : D’aussi loin qu’ils s’en souviennent, les habitants de Cabrini Green, une des cités les plus insalubres en plein cœur de Chicago, ont toujours été terrorisés par une effroyable histoire de fantôme, passant de bouche à oreille, où il est question d’un tueur tout droit sorti de l’enfer, avec un crochet en guise de main, qui pourrait apparemment être convoqué très facilement par qui l’oserait, rien qu’en répétant son nom 5 fois devant un miroir.
Dix ans après que la dernière des tours de la cité ait été détruite, l’artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie Cartwright, directrice de galerie d’art, emménagent dans un appartement luxueux, sur le site de l’ancienne cité, aujourd’hui complètement nettoyé et reconverti en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation qui lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du CANDYMAN. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux, sans se rendre compte qu’il rouvre la porte d’un passé trouble qui va mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence qui en se propageant va le forcer à faire face à son destin.

Critique : Avant toute chose, je tiens à préciser que je n'ai pas vu les premiers films donc je ne me baserais que sur celui-ci. Je l'ai trouvé complètement raté. C'est long, mou, ça ne fait pas peur et ça en devient même ridicule. Il ne se passe pas grand chose, le côté porté sur les artistes et les galeries sont « bobo » ennuyantes et le message communautaire du film tombe complètement à plat. Un naufrage.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 13:50

Sortie de « Stillwater » : 22 Septembre 2021 
Réalisation : Tom McCarthy

Note :
4/5

Résumé : Un foreur de pétrole débarque à Marseille du fin fond de l’Oklahoma, pour soutenir sa fille qu’il connaît à peine mais qui purge une peine de prison, accusée d’un crime qu’elle nie avoir commis. Confronté au barrage de la langue, aux différences culturelles et à un système juridique complexe, Bill met un point d’honneur à innocenter sa fille. Au cours de ce cheminement intime, il va se lier d’amitié avec une jeune femme du coin et sa petite fille tout en développant une conscience élargie de son appartenance au monde.

Critique : Un très beau drame mené par Matt Damon et Camille Cottin sur fond d'enquête meurtrière. Il ne faut pas s'attendre à beaucoup d'action, ce n'est pas le genre du film. Bill tente de sortir sa fille de prison pour un meurtre qu'elle nie avoir commis. Mais il va surtout se lier d'amitié avec Virginie et sa merveilleuse petite fille Maya. Il va travailler, se familiariser avec la langue française, s'ouvrir peu à peu, mais n'oubliant jamais son objectif d'innocenter sa fille.
Le casting est impeccable et le film peint avant tout le portrait dur et doux de ces protagonistes. Long mais jamais ennuyant, stressant par moment et surtout très émouvant, « Stillwater » m'a conquise.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 10:26

Sortie de « Cette Musique Ne Joue Pour Personne » : 29 Septembre 2021 
Réalisation : Samuel Benchetrit

Note :
3/5

Résumé : Dans une ville portuaire, des êtres isolés, habitués à la violence, vont soudain voir leurs vies bouleversées par le théâtre, la poésie et l'art. Et leurs quotidiens, transformés par l'amour...

Critique : Vu en avant-première, je n'ai pas forcément eu de coup de cœur pour ce film mais il règne un parfum de poésie dans cette histoire, porté par des personnages brutes en apparence mais au cœur tendre. On nous présente plusieurs personnages dans le désordre, on ne sait pas d'emblée leurs liens entre eux, nous laissant une sensation de « fouilli » mais qui heureusement s'atténuera par la suite. Entre un homme qui écrit des poèmes pour une caissière, une adolescente complexée ou encore une femme bègue qui se lance dans le théâtre, ce film peint avant tout le portait de la vie de ces êtres humains, dont l'histoire est parsemée d'absurde et de douceur.
On comprend vite ce que le réalisateur veut transmettre aux spectateurs. C'est touchant mais pas forcément percutant. Petit film sympathique et sans prétention, mais qui ne va pas plus loin.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 09:08

Sortie de « Dune » : 15 Septembre 2021 
Réalisation : Denis Villeneuve

Note :
3/5

Résumé : L'histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s'il veut préserver l'avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l'univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l'humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Critique : Avant toute chose, je tiens à préciser que mon avis est purement subjectif. Je ne connaissais absolument pas l'histoire de Dune, ni lu l'oeuvre originale, ni vu le premier film. Ce qui est indiscutable avant tout, c'est le visuel. Le film est réellement beau, esthétique, les effets spéciaux sont impeccables ainsi que les paysages, les costumes etc bref, c'est spectaculaire. 
Concernant l'histoire cependant, je n'ai pas vraiment accroché. C'est très long à démarrer, il y a énormément de personnages, je me suis sentie un peu perdue pendant la première partie du film. Les enjeux et la trame scénaristique deviennent plus clair par la suite mais toujours pas d'attache à l'histoire, l'univers de ce film ne m'a pas énormément captivé... C'est un grand film certes, mais encore faut-il être passionné par l'histoire sinon le temps sera long.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 10:53

Sortie de « La Proie d'Une Ombre » : 15 Septembre 2021 
Réalisation : David Bruckner

Note :
2/5

Résumé : Déchirée par la mort brutale de son mari, Beth se retrouve seule dans la maison au bord du lac qu’il avait construite pour elle. Elle s’efforce de faire face, mais d’inexplicables cauchemars font leur apparition. Dans de troublantes visions, une présence insaisissable semble l’appeler...
Contre l’avis de ses amis, Beth commence à fouiller dans les affaires de son mari, en quête de réponses. Elle va découvrir des secrets aussi étranges qu’inquiétants, et un mystère qu’elle va, malgré les risques, tenter d’élucider...

Critique : Vraiment pas terrible... Une femme a des visions suite à la mort de son mari, elle va donc fouiller dans le passé de ce dernier pour découvrir ce qui s'y cache. Je n'ai vraiment pas accroché à l'histoire : le rythme est lent mais pas entrainant, les scènes sont répétitives et le jeu d'acteur n'est pas folichon. De plus, l'aboutissement de l'intrigue n'intervient que dans la dernière demi-heure du film pour arriver à un final décevant et sans grande saveur. À zapper.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Cinéphile Critique
  • : Etant passionnée de cinéma, ce blog me servira à écrire mes avis personnels de films en fonction de l'actualité des sorties. Si vous souhaitez discuter d'un film, ou du cinéma en général, n'hésitez pas à poster un commentaire ;)
  • Contact

Recherche

Liens