Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 20:38

prometheus.jpg

Sortie de "Prometheus" : 30 Mai 2012

Réalisation : Ridley Scott

 

Note : 4/5

 

Résumé : Une troupe d'explorateurs découvre un indice sur l'origine de l'humanité sur Terre. Cela va donc les conduire à un énorme voyage dans les recoins de l'univers. Arrivés là-bas, ils espèrent trouver des réponses à leurs questions, mais ce qu'ils vont découvrir va les mener à un terrible affrontement...

 

Critique :  Prometheus est un film qui nous prend aux tripes !
Je ne savais pas à quoi m'attendre, et je n'ai vu aucun "Alien" jusqu'ici. Mais ce film de science-fiction vaut la peine d'être vu. Quelle est l'origine du monde ? D'où descendons nous ? Qui sont nos créateurs ? Tant de questions sans réponses qui motivent la petite troupe à aller explorer l'au-delà. Mais il aurait mieux valu ne pas chercher de réponses quand on découvre ce qui s'y cache...
Le visuel est impressionnant, accompagné d'effets spéciaux dévastateurs, surtout vers la fin du film. Je n'ai pas trouvé de temps mort durant ces deux heures, tellement on est scotché devant l'écran, à vouloir savoir comment va se dérouler la suite de l'expédition. Prometheus nous inflige un stress permanent, et personnellement j'adore qu'un film arrive à me stresser et à me rendre anxieuse du début à la fin.
Certaines scènes m'ont quelque peu "horrifié" et m'ont vraiment plongé dans le film, en m'imaginant à la place du personnage, avec sa souffrance : notamment la scène où Elizabeth Shaw a un instinct de survie et se fait retirer le "bébé alien" qu'elle avait dans son ventre.
Le personnage de David m'a aussi fasciné, un robot qui ne génère aucune émotion, qui est un allié de la troupe, mais qui provoque des dégats dans celle-ci.
Le mystère règne de façon permanente autour de cette planète, de cet univers inconnu et sombre, de ce choc visuel. On ressort du film avec encore des questions sans réponse...
Bref, à aller voir ! J'ai trouvé que la 3D offrait un petit avantage.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 21:06

 

cosmopolis.jpg

Sortie de "Cosmopolis" : 23 Mai 2012

Réalisation : David Cronenberg

 

Note : 1/5

 

Résumé : L'ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, un jeune homme riche placé dans la haute finance, est dans sa limousine blanche. Il a envie d'une chance : aller chez le coiffeur, situé à l'autre bout de Manhattan. Mais la ville est bouchée par la visite du président des Etats-Unis. Au fur et à mesure de la journée, un chaos y règne et Eric assiste au déclin de son empire. Il est aussi en danger car on menace de l'assassiner. Voici les 24 heures de cette journée...

 

Critique : La Bande Annonce m'avait rendu intriguée par ce film, car je n'arrivais pas à imaginer comment le film allait tourner... Et bien je m'attendais à tout sauf à ça ! Cosmopolis est d'un ennui mortel ! Le film est opressant car il se déroule quasiment tout le temps dans la limousine. Moi qui suit assez pointilleuse sur les arrières plans et les décors, ici c'est fichu...
Le film se résume aussi par des répétitions sans cesse de dialogues philosophiques et de métaphores où l'on n'y comprend rien. Différentes personnes entrent dans la limousine, se suivent des dialogues intellectuels incompréhensibles, voila en but et blanc le film dans sa globalité.
Cronenberg a voulu aborder les problèmes du capitalisme, mais sa réalisation a vraiment mal tourné avec une noirceur omniprésente. Quand à la fin du film, j'ai cru que le dialogue n'en finirait jamais... et je suis restée sur ma fin.

Je ne retiens donc aucun point positif du film, mis à part Robert Pattinson, qui arrive à endosser des rôles plus sombres, ce qui je pense va lui ouvrir d'autres portes, laissant Twilight derrière lui...

Cosmopolis est donc un film vraiment "spécial" et ennuyant, ce n'est pas un film tout public. Je reste étonnée de voir le contraste entre les critiques de la presse et ceux des spectateurs. Je ne comprends pas comment la presse fait pour "idôlatrer" ce film.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 19:04

sur-la-route.jpg

Sortie de "Sur La Route" : 23 Mai 2012

Réalisation : Walter Salles

 

Note :  2,/5

 

Résumé : Peu de temps après la mort de son mère, le jeune apprenti écrivain new-yorkais, Sal Paradise, rencontre Dean Moriarty, un jeune ex-taulard doté d'un énorme charme, actuellement marié à Marylou, une jeune fille aussi déjantée que lui de 16 ans. Ne voulant pas de vie monotone et faite de routine, ces trois jeunes décident de voyager et de prendre la route. Ils vont parcourir les Etats-Unis avec une grande soif de liberté, et en apprendre un peu plus sur les autres et eux-mêmes...

 

Critique : Je suis assez mitigée envers ce film... Tout d'abord, je n'ai pas lu le livre, donc je ne peux pas comparer les deux oeuvres et savoir si le film a bien été respecté en fonction du livre.

Je trouve ce film assez spécial. Le début est vraiment long à démarrer, je me suis ennuyée pendant les 30/45 premières minutes... Après avoir enfin commencer à cerner avec un peu plus de détail les personnages, le film est devenu intéressant.
Il est assez beau à voir car on participe avec eux à ce voyage, sur la route des Etats-Unis. On y découvre de multiples territoires, des personnes aux conditions de vie et de travail différents... La drogue, l'alcool et le sexe sont des sujets omniprésents car ils sont liés aux trois personnages principaux, c'est à dire Sal, Dean et Marylou. Je dirais que leur vie est beaucoup libertine et peut même choquer plus d'un.

C'est dommage que Viggo Mortensen n'est qu'un petit rôle dans ce film car j'aime beaucoup cet acteur.

J'ai retenu de "Sur la Route" deux morales contradictoires : il faut profiter de la vie tant qu'on est jeune et ne pas s'enfermer dans une vie trop posée et routinière, on ne vit qu'une fois, MAIS, à trop profiter, on ruine notre vie et on finit dans des conditions de vie misérables...

La fin du film m'a laissé perplexe. Ce film ne sera surement pas apprécié par tous les spectateurs. Je vous conseille peut être de lire le livre avant et de voir si celui-ci vous a plu, avant de se diriger vers le film. C'est ce que j'aurais du faire.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 18:57

men-in-black-33-copie-1.jpg

Sortie de "Men In Black III" : 23 Mai 2012

Réalisation : Barry Sonnenfeld

 

Note : 4/5

 

Résumé : Dans ce nouvel opus, l'agent J va devoir retourner dans le passé pour sauver à la fois K et la Terre entière. Lors de voyage, il va devoir faire de nouveau équipe avec l'agent K, alors âgé de 29 ans. De nombreuses péripéties et secrets les attendent...

 

Critique : Men In Black 3, une suite bien réussie et digne des deux autres ! J retournant dans le passé pour sauver K, c'est une bonne idée de scénario. On peut ainsi voir la différence entre l'année 1969 et l'époque d'aujourd'hui, les anciens gadgets des MIB, la tête des anciens agents...
Le K jeune interprêté par Josh B. est époustouflant. Il a réussi à se mettre dans la peau du vrai K, interprêté par Tommy Lee Jones. La caricature, le "non-sourire", les gestes, la façon de parler... bravo à lui !
Le film est toujours doté d'humour comme on l'aime, avec différents extraterrestres dont certains assez farfelus, de l'action, et même une pointe d'émotion à la fin du film. J'ai beaucoup aimé qu'à la fin, on comprenne pourquoi K a recruté J dans le passé. C'était touchant.
Cette suite nous lance également des clins d'oeil sur les anciens films MIB, le fil n'est pas perdu comme pour beaucoup de suites récentes malheureusement.
En bref, je n'ai pas été déçue du tout !

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:33

indian-palace.jpg

Sortie de "Indian Palace" : 09 Mai 2012

Réalisation : John Madden

 

Note : 4/5

 

Résumé : Plusieurs seniors britanniques décident de profiter de leur retraite en allant vivre dans un palace en Inde. A l'arrivée, le palace semble beaucoup moins luxueux qu'il n'en avait l'air sur la publicité. Malgré tout, cet hôtel et leur jeune directeur va changer leurs vies...

 

Critique : Ce film est comparable à une bone dose de joie de vivre ! Le fait de voir l'évolution de chaque senior face à ce nouveau pays et cette nouvelle culture est très divertissant. Il est toujours intéressant de confronter deux cultures et de voir comment telle personne va s'adapter et telle autre non. Les personnages sont attachants, malgré une que j'ai trouvé assez détestable, mais c'était son rôle d'actrice, ce qui est normal. J'ai un petit coup de coeur pour Dev Patel, que j'ai connu dans Skins et Slumdog Millionnaire, son rôle lui va parfaitement bien !

Je n'ai jamais été fan de l'Inde, mais après avoir vu ce film, cela m'a donné envie d'y aller un jour. Malgré une grande pauvreté et une vie économique médiocre, les indiens ont toujours le sourire. Ils voient la vie comme "un privilège" et non comme "un devoir" (citation du film). Je trouve cela très beau, c'est une belle leçon pour apprécier encore plus la vie et toutes ses petites choses. Un film qui rend de bonne humeur et où l'on ressort plein d'espoir et de joie.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:25

moonrise-kingdom.jpg

Sortie de "Moonrise Kingdom" : 16 Mai 2012

Réalisation : Wes Anderson

 

Note : 3/5

 

Résumé : Eté 1965. Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, Suzy et Sam, deux enfants de douze ans, tombent amoureux l'un de l'autre et décident de s'enfuir loin de chez eux. Tout le monde se rassemble alors pour les retrouver. Mais une tempête s'approche et cela va bouleverser la vie de cette communauté...

 

Critique : Ce film est avant tout original, autant le scénario que la réalisation et le tournage du film. On sent dès le départ que nous ne sommes pas à l'époque d'aujourd'hui. Les couleurs sont très vives et contrastées, les décors sont magnifiques. J'ai beaucoup aimé les vêtements, notamment ceux des scouts. L'esthétique est au top !

L'histoire est "mignonne" en ce qui concerne ces deux enfants, on suit leur fugue avec précision, tandis que tous les adultes et les scouts essaient de les retrouver. Le casting est génial, car je suis fan de Bill Muray et j'aime beaucoup Bruce Willis et Edward Norton ! Les voir endosser un rôle comme ceci est très plaisant.

Je n'ai mis que 3 étoiles car malgré l'originalité du film, je n'ai pas réussi à vraiment accrocher et je l'ai trouvé assez lent par moment, sachant qu'il ne dure qu'1h34 min.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:10

de-rouille-et-d-os.jpg

Sortie de "De Rouille et D'os" : 16 Mai 2012

Réalisation : Jacques Audiard

 

Note : 4/5

 

Résumé : Ali est sans domicile fixe, ni argent. Il part chez sa soeur à Antibes pour s'installer, accompagné de son fils Sam, 5 ans, qu'il connait à peine. Il vient de le prendre en charge. Ali trouve un job en tant que videur. Un soir, une bagarre éclate dans la boîte de nuit. C'est là qu'il fait la rencontre de Stéphanie. Il la reconduit chez elle et lui donne son numéro de téléphone.

Un jour, Stéphanie, dresse d'orques, est victime d'un drame lors d'un de ses spectacles, elle perd ses jambes et se retrouve en fauteuil roulant. Elle appelle alors Ali car elle ne va pas bien du tout.

Ces deux personnes que tout oppose vont alors vivre une belle histoire et s'aider mutuellement à remonter la pente...

 

Critique : De rouille et d'os est un film vraiment rempli d'émotion ! Les deux acteurs vont très bien ensemble dans ce film et cela m'a permis de connaitre Matthias Schoenaerts, pour moi encore inconnu.

Tous les deux ont des vies pas facile, l'un est ruiné, avec son enfant qu'il connait à peine, et l'autre vient de perdre à la fois ses jambes et en même temps sa passion, son métier. Mais ce film nous montre que même si l'on croit que l'on est au fond du trou, il y a toujours un moyen de remonter la pente, de s'aider mutuellement et de retrouver la joie de vivre et le bonheur. C'est une belle leçon de vie !

C'est aussi un film chargé d'émotions, notamment la scène du lac avec Sam et Ali, qui m'a fait beaucoup peur.

Ce n'est pas étonnant qu'il soit nommé au festival de Cannes, et je pense qu'il a de bonnes chances pour remporter le prix !

Partager cet article
Repost0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 18:48

 

maman.jpg

Sortie de "Maman" : 09 Mai 2012

Réalisation : Alexandra Leclere

 

Note : 2/5

 

Résumé : Deux soeurs vont avoir comme idée de kidnapper leur mère afin de l'obliger à les aimer.

 

Critique : Je suis ressortie assez déçue de ce film ! L'idée de base m'a intéressé, mais le scénario n'a pas été assez développé. Malgré ses 88 minutes, le film traine en longueur. Pas mal de scènes auraient pu être supprimées et remplacées par d'autres plus dynamiques. Le début n'était pourtant pas si mal, mais le film ralentit de plus en plus jusqu'à la fin, qui d'ailleurs ne m'a pas satisfaite. Je la trouve un peu baclée.

Mes deux points sur cinq reviennent donc aux trois actrices, car malgré un scénario médiocre, elles jouent très bien leurs rôles. Elles arrivent toutes à montrer leurs émotions : la colère, la tristesse, la peur... Dommage d'avoir vu leurs prestations dans un film comme celui-ci...

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 18:27

dark-shadows.jpg

Sortie de "Dark Shadows" : 09 Mai 2012

Réalisation : Tim Burton

 

Note : 3,5/5

 

Résumé : Année 1752. Joshua et Naomi Collins, accompagnés de leur fils Banabas, s'en vont vers l'Amérique pour commencer une nouvelle vie et laisser Liverpool derrière soi. Après une vingtaine d'années, Barnabas, devenu puissant et séducteur, a la ville de Collinsport à ses pieds. Il est très amoureux de Josette, mais la sorcière Angélique ne le voit pas du même oeil. Extrèmement jalouse, elle lui jette un sort sur lui et sa famille : il finit par être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Banabas est libéré de sa tombe par des ouvriers qui faisaient un chantier. C'est l'année 1972 et Barnabas va découvrir ce monde qui a bien changé...

 

Critique : Malgré le fait que j'attribue une note de 3,5 sur 5 pour Dark Shadows, j'en reste néanmoins légèrement déçue.

Tout d'abord, en ce qui concerne les points positifs : Les décors sont somptueux et les vêtements très beaux. Les couleurs sont mises en valeur. Tim Burton est loin d'avoir raté l'esthétique du film. Les personnages sont également charismatiques, tant par leurs coupes de cheveux que leurs maquilages, leurs habits, ou encore leurs mimiques et leurs traits de caractères. Les jeux d'acteurs sont bien faits, et c'est avec un grand plaisir de revoir Johnny Depp et Helena Bonham Carter à l'écran. J'ai aussi un coup de coeur pour Chloë Grace Moretz, découverte à l'écran par Kick-Ass. Eva Green interprête son rôle de sorcière avec merveille ! Malgré son charme, il est impossible de ne pas la haïr au fil du film.

En ce qui concerne l'histoire, on retrouve la base de Tim Burton : du déjanté, de l'humour et une pointe de noirceur, ce qu'on aime !

Les points négatifs : Comme je viens de le souligner, on sait que ce film vient de Tim Burton, mais j'en ai connu des mieux, qui ont été plus poussés dans l'histoire. Certes elle reste déjantée, mais elle ne m'a pas passionée au point que je l'aurais espéré.

Et c'est surtout la fin du film qui m'a un peu déçu. J'ai remarqué quelques incohérences, que je vais cité dans deux exemples. Dans la scène ou Angélique s'attaque à la famille, Barnabas Collins ne fait rien, il regarde et attend un moment avant de se bouger. Lors de la scène où les policiers arrivent devant la demeure, ils sont à deux doigts d'arrêter la famille, puis Angélique montre son vrai visage, rentre dans la maison, et les policiers partent comme par magie, ce qui me parait assez illogique.

En bref, si vous aimez Tim Burton, je vous recommande vivement d'aller le voir, mais ne vous attendez pas à voir son meilleur film.

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 17:39

depression-et-des-potes.jpg

Sortie de "Dépression Et Des Potes" : 02 Mai 2012

Réalisation : Arnaud Lemort

 

Note : 3/5

 

Résumé : Franck a une vie de rêve : un boulot, une sublime petite amie. En vacances à l'île Maurice, il déprime. A son retour, son médecin lui annonce qu'il est en dépression. Il retrouve ses amis après 6 mois d'absence et leur fait part de cette nouvelle. Ses amis veulent l'aider à retrouver le sourire, mais ils se rendent compte qu'ils sont aussi déprimés que lui. C'est donc tous ensemble qu'ils vont surmonter la pente.

 

Critique : J'ai trouvé ce film sympathique avec pas mal d'humour intégré. L'histoire n'a rien d'extraordinaire, mais les acteurs arrivent à nous faire passer un bon moment et à nous faire ressortir satisfait de la salle de cinéma.

Chaque personnage est attachant et joue bien. L'humour est présent à travers leurs situations toutes loufoques les unes que les autres : la deuxième scène avec les policiers m'a particulièrement fait rire...

Après avoir vu ce film, on peut en tirer la conclusion suivante : s'il nous arrive d'avoir le moral à zéro ou bien une déprime passagère, il faut s'aider de ses amis et avoir une forte volonté pour remonter la pente, la vie ne pourra que mieux se porter à l'avenir !

Depression et des potes est donc une petite comédie agréable à voir.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Cinéphile Critique
  • : Etant passionnée de cinéma, ce blog me servira à écrire mes avis personnels de films en fonction de l'actualité des sorties. Si vous souhaitez discuter d'un film, ou du cinéma en général, n'hésitez pas à poster un commentaire ;)
  • Contact

Recherche

Liens