Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 18:53

resident-evil.jpg

Sortie de "Resident Evil : Retribution" : 26 Septembre 2012

Réalisation : Paul W.S. Anderson

 

Note : 3/5

 

Résumé : Le terrifiant virus mis au point par Umbrella Corporation continue à faire des ravages partout sur Terre, transformant les populations en légions de morts-vivants affamés de chair humaine. Alice, l’ultime espoir de notre espèce, s’éveille au cœur du plus secret des complexes industriels d’Umbrella. Au gré de son exploration à haut risque et de ses découvertes, les zones d’ombre de sa vie s’éclairent… Plus que jamais, Alice continue à traquer les responsables de l’atroce infection. De Tokyo à New York, de Washington à Moscou, elle les pourchasse jusqu’à la révélation explosive qui va remettre en cause toutes ses certitudes. Avec l’aide de nouveaux alliés et d’anciens amis, Alice va devoir se battre pour survivre dans un monde hostile, au bord du néant. Le compte à rebours a commencé…

 

Critique : N'ayant vu aucun des Resident Evil (oui je suis une inculte), certains détails du film m'ont échappé, mais les retours en arrière au début du film sont pratiques car on peut réussir à comprendre le film.
Le film est visuellement bon, j'ai beaucoup aimé l'univers. Beaucoup de scènes d'actions, de zombies, de monstres... Bref, j'ai apprécié, mais cependant, je peux comprendre la réaction des spectateurs soulignant que c'est un réchauffé des précédents films et qu'il n'apporte rien de nouveau : film dans le seul objectif de se faire de l'argent. Comme c'est mon premier film de la saga, je ne peux donc pas le comparé aux autres.
A peut être voir une fois pour le visuel.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 21:35

taken-2.jpg

Sortie de "Taken 2" : 3 Octobre 2012

Réalisation : Olivier Megaton

 

Note : 1,5/5

 

Résumé : Dans Taken, Bryan Mills, ex-agent de la CIA aux compétences si particulières, a réussi à arracher sa fille des mains d’un gang mafieux. Un an plus tard, le chef du clan réclame vengeance. Cette fois-ci, c’est après lui qu’ils en ont.

 

Critique : Taken 2 est un film d'action vraiment trop cliché, du genre Walker Texas Ranger.
Brian Mills arrive TOUJOURS pile au bon moment pour tuer un méchant et sauver à de nombreuses reprises sa fille ou sa femme, la fille n'a pas le permis, l'a raté deux fois, mais conduit superbement bien lors de la course poursuite, Brian Mills est un homme hors du commun pour pouvoir retrouver le trajet fait en voiture avec un sac sur la tête... Enfin bref, un film qui ne fait que déverser cliché sur cliché... De plus, certaines bagarres sont très mal filmées et on ne voit rien.
1,5 tout de même pour la prestation des acteurs, rien à dire dessus.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:18

les-seigneurs.jpg

Sortie de "Les Seigneurs" : 26 Septembre 2012

Réalisation : Olivier Dahan

 

Note : 3/5

 

Résumé : Patrick Orbéra, la cinquantaine, est une ancienne gloire du football qui a totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. Si ils gagnent les 3 prochains matchs, ils réuniront assez d’argent pour sauver la conserverie de l’île, placée en redressement judiciaire, et qui emploie la moitié des habitants. Patrick Orbéra est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

 

Critique : C'est une comédie divertissante, personnellement je n'étais pas en état d'euphorie devant ce film, mais quelques moments m'ont fait sourire, parfois rire.
J'ai aimé ce casting : Franck Dubosc, Omar Sy, Jose Garcia, Gad Elmaleh, Ramzy et Joey Starr. Avec ces personnalités, on  se dit qu'on ne peut que passer un bon moment, même si je n'ai pas autant ri que je l'espérais.
Jose Garcia joue un rôle qui change de ses films, et cela lui réussit ! Alcoolique, déprimée par la crainte de perdre la garde de sa fille, celui-ci reprend sa vie en main. Il arrive à faire passer des émotions, autre que la rigolade, et c'est un point positif.
Gad Elmaleh est sans doute le personnage qui m'a fait le plus rire, timide, mal dans sa peau, obsédé par sa playstation...
Bref, un moment agréable et divertissant, mais cette comédie s'oubliera vite je pense.

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 19:33

lol-usa.jpg

Sortie de "LOL USA" : 12 Septembre 2012

Réalisation : Lisa Azuelos

 

Note : 2/5

 

Résumé : Dans un monde connecté en permanence via YouTube, iTunes et Facebook, Lola et ses amis naviguent entre amitié et histoires d’amour de lycée, tout en évitant leurs parents parfois insupportables et dépassés. Quand la mère de Lola, Anne, lit "accidentellement" le journal intime de sa fille, elle réalise à quel point un fossé s’est creusé entres elles...

 

Critique : Quel est l'intérêt de refaire un remake 100% copier coller de LOL version française ? Aucun.
Certes, le film se laisse regarder même si l'on sait déja toute l'histoire et tous les détails, car il n'y a aucune différence bien au contraire, les actrices et acteurs sont passables et jouent bien le rôle de parents/ados, mais à part cela, si l'on creuse un peu plus, on ne trouve rien de plus. Film conseillé aux adolescents, et n'ayant pas vu LOL français, sinon l'intérêt n'est pas présent.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:59

VOISINS-DU-3EME-TYPE.jpg

Sortie de "Voisins Du Troisième Type" : 12 Septembre 2012

Réalisation : Akiva Schaffer

 

Note : 1,5/5

 

Résumé : À Glenview, dans l’Ohio, quatre banlieusards ordinaires décident de former un comité de surveillance de quartier. Même s’il s’agit surtout d’un prétexte pour échapper à leurs mornes existences, nos quatre héros vont tout de même faire une découverte incroyable : leur paisible petite ville a été envahie par des extraterrestres qui se font passer pour d’honnêtes citoyens. Face à la menace, le sort de leur quartier – et du monde – est désormais entre leurs mains…

 

Critique : Un film vraiment moyen ! Aimant beaucoup Ben Stiller, je suis allée le voir dans l'optique de passer un bon moment de rigolade et ça n'a pas été le cas. L'histoire prend une tournure assez "débile" plus on avance dans le film, les personnages sont lourds, c'est un peu du n'importe quoi...
Même les moments dans la bande-annonce qui sont censés être drôles ne le sont pas dans ce film. Je vous le déconseille.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 16:44

savages.jpg

Sortie de "Savages" : 26 Septembre 2012

Réalisation : Oliver Stone

 

Note : 2,5/5

 

Résumé : Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’"association", Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

 

Critique : Vu en avant première au festival de Deauville. Déçue, je m'attendais à beaucoup mieux au vue de la bande annonce ! Tou d'abord, j'ai touvé Blake Lively médiocre dans son rôle, elle ressemble à une "potiche" qui ne sait faire que deux choses : pleurer (entre guillemets) et sourire. Les autres acteurs conviennent bien.
Cette histoire de trafic de marijuana aurait pu prendre une dimension différente. Ici, on enlève la demoiselle, d'accord. Ils veulent la récupérer et sont en colère, d'accord. Mais la suite est un peu du n'importe quoi : trouver de l'argent pour Elena ? Le voler à Elena ! Une violence qui parfois ne sert à rien, kidnapper une autre personne... Du déja vu ou du cliché. Les dernières scènes m'ont cependant plu, mais je ne vais pas tout dévoiler. La fin du film est nulle, il n'y a pas d'autres mots.
C'est dommage car Aaron Johnson est un acteur que j'admire beaucoup depuis Kick-Ass, mais je n'ai pas vraiment accrochée à l'histoire. Ce film se laisse tout de même regarder, mais le voir deux fois c'est trop.

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 16:34

TED

ted.jpg

Sortie de "Ted" : 10 Octobre 2012

Réalisation : Seth MacFarlane

 

Note : 5/5

 

Résumé : La relation amoureuse d'un homme est menacée par l'ours en peluche de son enfance, qui prend vie par magie.

 

Critique : Vu en avant-première au festival de Deauville. Oui, je met une note de cinq sur cinq car cela fait très lontemps que je n'avais pas ri autant devant un film ! Ted est une pure merveille de plaisir et d'humour !
L'histoire est "gentillette", le couple traverse une crise, en grande partie causée par l'ours en peluche, s'en suit les disputes, les réconciliations, le moment de danger et la fin heureuse bien sur, mais l'humour est très bien intégré dans chacune de ces scènes qu'on ne peut pas critiquer négativement ce film. Des premières aux dernières minutes, les spectateurs, moi comprise, s'esclaffaient. Les répliques sont bien trouvés, et certaines sont en or. Personne n'a l'habitude de voir un ours fumer, boire, parler de façon vulgaire et enchainer conneries sur conneries... Et on s'y attache beaucoup à ce personnage rebelle.
Ce qui est sur, c'est que je retournerais le voir dès sa sortie dans les cinémas. Ce qui me fait peur, c'est de regretter la version anglaise. J'ai regardé la bande annonce en français et je trouve la voix de Ted horrible. De plus, les répliques anglaises sont plus "crues" que celles en français, alors il y a un risque de déception. Mais dans tous les cas, je vous le recommande vivement !

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 16:21

compliance.jpg

Sortie de "Compliance" : 26 Septembre 2012

Réalisation : Craig Zobel

 

Note : 3/5

 

Résumé : Lors d’une journée particulièrement chargée, Sandra, gérante d’un fast-food d’une banlieue de l’Ohio reçoit l’appel d’un policier accusant l’une de ses employées d’avoir volé un client. Le croyant sur parole, Sandra place Becky sous surveillance, entrant ainsi dans une situation qui va bientôt tous les dépasser.

 

Critique : Vu en avant premiere au festival de Deauville. Compliance est un film que j'ai trouvé assez complexe... Il m'a intrigué, intéressé, mais aussi choqué et dégouté. Je vais m'éclaircir : au départ, j'aurais pensé que Becky aurait été mis sous surveillance via une caméra cachée ou je ne sais quoi, qu'on l'aurait prise la main dans le sac et que les problèmes auront suivi... Il n'en ai rien ! Complexe se base sur le pouvoir, la manipulation et l'obéissance, comme l'indique l'affiche du film. C'est une histoire très tordue, mais cela m'a encore plus choquée quand on sait que c'est une histoire vraie ! Le fait de se baser sur des faits réels fait vraiment réagir le spectateur. Je ne pense pas que cela aurait été intense si cela aurait été une pure fiction.
Sandra et d'autres personnages se font donc manipuler par un soi-disant policier (on devine dès le début du film que c'est un imposteur) et c'est là qu'on se demande : "ces américains sont vraiment abrutis pour obéir à quelqu'un par téléphone ?!" Et la manipulation va de plus en plus loin tout au long du film, lentement mais surement.... L'ambiance est assez glauque, absurde, doit-on en rire ou doit-on en avoir peur ?
Je pense que ce film ne plaira peut-être pas à tous, mais il est intéressant à regarder car il aborde un sujet délicat.

 

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 16:09

premium-rush.jpg

Sortie de "Premium Rush" : 5 Septembre 2012

Réalisation : David Koepp

 

Note :  4/5

 

Résumé : Wilee est sans doute le plus doué et le plus rapide des coursiers à vélo de New York. Son quotidien consiste à traverser la ville en tous sens en évitant les taxis qui foncent, les voitures, et huit millions de piétons…
Pourtant, lorsqu’il prend en charge un mystérieux pli, le danger va être d’un autre genre. Certains sont prêts à tout pour s’emparer de ce qu’il transporte. Ce qui avait commencé comme une course express ordinaire va vite se transformer en un contre-la-montre mortel à travers les rues de Manhattan…

 

Critique : Je dirais plus "action, comédie" que "action, thriller", mais j'ai beaucoup aimé !
Enfin un film qui change un peu de l'ordinaire ! Tout d'abord, on plonge dans les rues de Manhattan en se mettant à la place d'un coursier. Le tournage est vraiment  réussi, les courses poursuites sont bien filmées, on sent la vitesse, que ce soit à vélo ou en voiture, mais aussi le nombre incalculable de dangers présents partout.
J'ai particulièrement aimé quand Wilee observe quels déviations prendre pour éviter les accidents.
L'histoire est maintenue, certes on devine très vite que l'enveloppe est liée à une histoire d'argent, c'est bien connu, mais tout ce qui tourne autour change vraiment de l'ordinaire, comme je l'ai dit les courses poursuites en vélo, mais aussi les relations entre les personnages, les pointes d'humour intégrées et surtout Bobby alias Michael Shannon.
Parlons-en de cet acteur : découvert au festival de Deauville l'année précédente, et alors encore inconnu pour moi, cela a été un grand plaisir de le retrouver dans Premium Rush ! Son rôle de méchant, parfois violent, parfois un peu neuneu, aux réactions vite excessives, à ses tics et "grognements", mais qui finit toujours par se faire doubler et rouler, lui va comme un gant !
Aucun acteur n'a été médiocre, et j'admire aussi les prestations de Joseph Gordon-Levitt et de ses compagnons sur les vélos, j'imagine le nombre d'entrainements qu'ils ont du faire pour parvenir à ce stade.
J'ai aussi beaucoup apprécié le temps dans le film, qui est plus ou moins le vrai temps réel, avec des sauts dans le passé d'une heure, et des retours au présent qui ne destabilise pas du tout le spectateur.
Ce film n'a peut être pas eu beaucoup de pub, mais je vous conseille vivement de le voir en cette période de rentrée scolaire !

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 18:19

the-secret.jpg

Sortie de "The Secret" : 5 Septembre 2012

Réalisation : Pascal Laugier

 

Note : 1/5

 

Résumé : À Cold Rock, petite ville minière isolée des Etats-Unis, de nombreux enfants ont disparu sans laisser de traces au fil des années, et n’ont jamais été retrouvés. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia (Jessica Biel), le médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 6 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant.

 

Critique : En quoi ce film est-il catégorié "d'épouvante" ?! Une grosse déception, je ne m'attendais pas du tout à cela, pourtant la bande annonce avait l'air intriguante. Les vingt premières minutes le sont, l'histoire se met en place, le suspens se forme... Puis cela se transforme en n'importe quoi, on ne comprend plus rien à l'histoire et aux personnages, jusqu'aux dernières scènes du film. La fin est d'ailleurs très décevante voire ridicule.
Voir un film où l'on pense connaitre l'histoire pour finalement avoir un retournement de situation à la fin, c'est très bien, mais être perdu pendant les trois quarts du film, c'est autre chose !
Je ne critiquerai cependant pas la performance de Jessica Biel, qui est une bonne actrice. Un thriller malmené oui, un film d'épouvante absolument pas.  Je regrette Martyrs.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Cinéphile Critique
  • : Etant passionnée de cinéma, ce blog me servira à écrire mes avis personnels de films en fonction de l'actualité des sorties. Si vous souhaitez discuter d'un film, ou du cinéma en général, n'hésitez pas à poster un commentaire ;)
  • Contact

Recherche

Liens