Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 18:46

Sortie de « Rogue One : A Star Wars Story » : 14 Décembre 2016
Réalisation : Gareth Edwards (II)

Note :
3/5

Résumé : Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Critique : Spin-off entre les épisodes trois et quatre, il se révèle pas mal mais personnellement rien d'exceptionnel. Faire tout ça pour si peu, ah non pardon pour l'argent parce qu'il va falloir caser un film sur Star Wars par an... La première partie du film est peu rythmée tandis que la seconde partie est clairement plus dynamique avec une bataille finale digne de la saga. On retrouve donc habituellement les Stormtroopers, les combats, les vaisseaux, les sabres lasers etc. Mais voilà, le scénario reste faible et très prévisible. De plus, on ne ressent vraiment aucune empathie envers tous les personnages, j'étais vraiment très détachée moi qui suit habituellement très sensible aux films. Felicity Jones ne m'a vraiment pas fait rêvé, et elle fait toujours la même expression, c'est lassant. Un peu plus de profondeur aurait été mérité.
Pour les grands fans de Star Wars, ce film sera surement magnifique, mais pour moi il restera banal.

 

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 23:50

Sortie de « Demain Tout Commence » : 7 Décembre 2016
Réalisation : Hugo Gélin

Note :
4/5

Résumé : Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille…

Critique : Sortez les mouchoirs ! « Demain tout commence » apparaît aux premiers abords comme une simple comédie familiale mais elle est plus profonde que cela. Samuel incarné par le sympathique Omar Sy, doit s'occuper du jour au lendemain d'un bébé, son bébé, abandonnée par sa mère. La première partie du film est assez rigolote, joyeuse, même un peu trop les doigts dans le nez je dirais, mais on suit ce petit vent de bonheur. Puis sa mère ressurgit et veut récupérer sa garde, l'histoire prend ainsi des allures plus réelles et plus sombres, abordant différents thèmes comme l'éducation, la paternité ou encore le remord. C'est la dernière partie du film qui m'a vraiment bouleversée, nos émotions variant entre la tristesse et le bonheur à la fois. Un film autant léger qu'il est dur, et c'est là toute sa beauté.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 22:56

Sortie de « Papa Ou Maman 2 » : 07 Décembre 2016
Réalisation : Martin Bourboulon

Note :
3,5/5

Résumé : Deux ans ont passé. Après avoir raté leur séparation, les Leroy semblent parfaitement réussir leur divorce. Mais l'apparition de deux nouveaux amoureux dans la vie de Vincent et de Florence va mettre le feu aux poudres. Le match entre les ex-époux reprend.

Critique : Une nouvelle suite dans le même esprit que le premier. Après l'histoire de « qui se débarrassera de la garde des enfants ? », nous voici ici dans une guerre avec l'arrivée des deux nouveaux conjoints respectifs. Les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un bon moment et rire, chose réussie. Retrouver le duo Laurent Lafitte et Marina Foïs est un plaisir et on adore les voir se détester et se mettre des bâtons dans les roues. Les scènes ne font pas toutes rires forcément, mais on trouve quand même de bonnes situations cocasses qui remontent le tout. Certains plans sont aussi très sympa, j'en retiendrais surtout un du jeu et de la souris que vous découvrirez par vous même. Le scénario reste prévisible, mais cela n'empêche pas de savourer cette comédie familiale. J'adhère.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 22:50

Sortie de « Premier Contact » : 07 Décembre 2016
Réalisation : Denis Villeneuve

Note :
4,5/5

Résumé : Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Critique : Avis à chaud tout juste sortie de la salle, ma tête bouillonne encore. Ceux qui pensent voir un nouveau film SF avec une invasion extraterrestre comme on connaît si bien, ceux qui s'attendent à voir d'énormes effets spéciaux de baston et de tirs aliens/humains, passez votre chemin, ce film est bien plus que ça, c'est un film SF très cérébral où concentration et attention sont de rigueur.
Denis Villeneuve est un réalisateur talentueux, il nous l'a déjà prouvé à plusieurs reprises et il reste sur sa lancée. Le thème de cette histoire est le langage. Des vaisseaux viennent de se poser à divers endroits du globe, en lévitation, nous ne savons ni qui ils sont, ni pourquoi ils sont là, ni d'où ils viennent. Le docteur en linguistique Louise est engagée au côté de Ian Donnelly dans le but de répondre à ces questions. L'histoire se porte donc principalement sur un mode de communication et une nouvelle approche d'un langage dont nous ne connaissons rien. Nous sommes autant fascinés que les protagonistes qu'anxieux, autant curieux qu'angoissés par ces découvertes mis de bout en bout. On ne comprend pas tout, on ne comprend peut être pas pourquoi certaines scènes nous sont présentées (comme les flashbacks), c'est pourquoi il faut bien se fier à chaque phrase à chaque détail, pour en saisir toute la notion finale dans la dernière partie du film, notion qui se révèle incroyable, perturbante mais aussi magnifique.
Le scénario est superbement bien maîtrisé, tout comme le visuel ou l'ambiance énigmatique et émouvante du film. Je ne peux pas en dire davantage sans vous spoiler, je vous conseillerais tout simplement d'aller le voir si vous aimez ce réalisateur.
 

 

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 21:50

Sortie de « Oppression » : 30 Novembre 2016
Réalisation : Farren Blackblurn

Note :
2,5/5

Résumé : Depuis le décès de son époux, Mary, pédopsychiatre, vit seule avec son beau-fils dans un chalet isolé de la Nouvelle-Angleterre. À l’approche d’une violente tempête de neige, Tom, l’un de ses jeunes patients, est porté disparu. Mary, tout à coup sujette à des hallucinations et prise de paranoïa, est bien décidée à retrouver le jeune garçon avant qu’il ne disparaisse à jamais.

Critique : Un thriller convenable mais dont le scénario reste un peu grotesque à mon goût. Porté par un joli casting, Naomi Watts que l'on ne présente plus, mais aussi Charlie Heaton (révelé dans Stranger Things) et Jacob Tremblay (révélé dans Room), le film démarre plutôt bien avec une intrigue mêlée à la disparition d'un enfant et de la paranoïa. Mais l'histoire prend une tournure que je trouve un peu trop exagérée, ce qui m'a un peu détachée du dénouement final. Un thriller qui ne restera pas forcément dans notre mémoire.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 01:30

Sortie de « Vaiana, La Légende Du Bout Du Monde » : 30 Novembre 2016
Réalisation : John Musker & Ron Clements

Note :
3,5/5

Résumé : Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l'Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi...
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l'aventure d'une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d'action, de rencontres et d'épreuves... En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu'elle a toujours cherchée : elle-même.

Critique : J'ai passé un bon moment devant ce nouveau Disney de fin d'année, mais je dois dire qu'il ne sera pas mon préféré sur les derniers sortis. L'histoire est très (trop?) classique, on sait dès le départ comment va se dérouler l'aventure jusqu'au dénouement, un peu de folie ou d'originalité n'aurait pas été de tout refus. Les effets visuels sont carrément époustouflants cela dit, on voit bien qu'il y a eu énormément de travail sur tous les détails (comme les cheveux de Vaiana), on passe toujours un cap en plus à chaque nouveau Disney. Les chansons sont sympas, mais je ne pense pas qu'il y aura un effet aussi populaire que celle de la Reine des Neiges. Les personnages sont attachants, et mention au coq, complètement abruti mais tellement hilarant. Pas le meilleur, histoire trop vu et revue, mais on se laisse porter quand même avec plaisir dans cette aventure très colorée qui nous fait voyager.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 23:52

Sortie de « Sully » : 30 Novembre 2016
Réalisation : Clint Eastwood

Note :
4/5

Résumé : L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009.  Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au "miracle sur l'Hudson" accompli par le commandant "Sully" Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l'opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l'histoire de l'aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.

Critique : Vu en Imax pour m'immerger davantage dans les images, le film est très, très impressionnant. Adaptée d'une histoire vraie, elle raconte l'amerrissage forcé d'un commandant d'avion transportant 155 personnes à bord ; toutes ont survécu, cela en tient du miracle grâce à l'expérience et au calme redoutable de Sully ainsi que l'aide de son co-pilote. Tom Hanks et Aaron Eckhart sont parfaits dans leur rôle. Le film nous raconte l'enquête sur ce crash, composé de flash-backs sur le crash de cet avion. Cette enquête est également très intéressante car vraiment pointilleuse, on en apprend énormément. Mais c'est surtout l'injustice qui règne car le conseil national de la sécurité des transports veulent prouver à Sully qu'il aurait pu retourner sur une piste d'atterrissage, en lui montrant différentes « preuves », qui bien sûr ne se révèleront pas justifiées. A croire que l'on préfère rendre coupable un homme qui a sauvé tout un avion pour ne pas pas payer en frais d'indemnisation et autres... L'histoire est tourné de la façon d'un thriller, ce qui le rend d'autant plus entraînant. Il y a un côté également très émouvant, et on imagine bien que ni passagers, ni sauveteurs, ni commandant ne pourront oublier cet événement qui a failli partir en désastre, mais qui se finit en miracle. A voir.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 15:53

Sortie de « Friend Request » : 23 Novembre 2016
Réalisation : Simon Verhoeven

Note :
1/5

Résumé : Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie mais qui devient vite envahissante. En tentant de la supprimer de sa liste d’amis, Laura va déclencher des forces paranormales et voir ses proches être décimés les uns après les autres…

Critique : Une véritable daube, ce n'est pas étonnant. L'histoire est complètement absurde au possible : une fille tue les amis de la héroïne principale car elle l'a supprimé de Facebook ?! Une excuse bidon pour créer un film bidon, qui n'est en aucun cas angoissant. Il est parsemé de gros volume sonore pour essayer un temps soit peu de faire sursauter le spectateur. J'ai trouvé le temps long malgré la courte durée du film, à éviter et à mettre aux oubliettes.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 15:52

Sortie de « Alliés » : 23 Novembre 2016
Réalisation : Robert Zemeckis

Note :
4/5

Résumé : Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

Critique : Je suis un peu étonnée des avis moyens de ce film qui ne le reflètent pas à son avantage. Personnellement, j'ai beaucoup aimé cette histoire d'amour mêlée à l'espionnage dans le cadre de la guerre. Marion Cotillard et Brad Pitt forment un duo qui fonctionne à merveille. Le rythme est un peu lent mais enivrant. La première partie de l'histoire concerne leurs missions en commun, mais c'est la seconde partie qui devient intéressante, cet état de doute permanent concernant Marianne. Est-elle est une espionne allemande ? Qu'adviendra t-il si elle l'est vraiment ? Le film joue donc avec nos doutes, mais il est aussi très touchant et émouvant. Je vous le conseille.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 13:19

Sortie de « Les Animaux Fantastiques » : 16 Novembre 2016
Réalisation : David Yates

Note :
4/5

Résumé : New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s'agit d'une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l'ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d'enquêtrice. Et la situation s'aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d'Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina.
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu'il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s'apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

Critique : Premier film de la nouvelle saga de l'univers « Harry Potter », Les animaux fantastiques ne se révèle pas détrôner ce dernier bien entendu, mais il démarre vraiment bien !  C'est un plaisir de retrouver cette magie, les sortilèges, quelques clins d'oeil comme les reliques de la mort et bien sur de nouvelles créatures. Elles sont autant impressionnantes que très mignonnes ou rigolotes comme le Niffleur, attiré par tout ce qui brille.
L'histoire est assez basique et pas forcément très développée, ce qui est le point le plus négatif pour moi du film. Mais on se laisse tout de même emporter par cette chasse aux créatures tandis qu'une menace rode de plus en plus sur la ville. Eddie Redmayne est le héros principal, il est très attachant de part sa timidité et ses mimiques, et le moldu qui l'accompagne l'est aussi. Par contre, concernant les deux sœurs Goldstein, je ne leur ai trouvé aucun charisme, il y a des erreurs de casting. Le film est dynamique, plein de magie et d'humour, on y retrouve comme on y apprend de nouvelles choses, je donne espoir pour la suite de cette saga. Petit caméo également innattendu !

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article

Présentation

  • : Cinéphile Critique
  • Cinéphile Critique
  • : Etant passionnée de cinéma, ce blog me servira à écrire mes avis personnels de films en fonction de l'actualité des sorties. Si vous souhaitez discuter d'un film, ou du cinéma en général, n'hésitez pas à poster un commentaire ;)
  • Contact

Recherche

Liens