Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 23:20

Sortie de « The Wall » : 07 Juin 2017
Réalisation : Doug Liman

Note :
3,5/5

Résumé : Deux soldats américains sont la cible d’un tireur d’élite irakien. Seul un pan de mur en ruine les protège encore d’une mort certaine. Au-delà d’une lutte pour la survie, c’est une guerre de volontés qui se joue, faite de tactique, d’intelligence et d’aptitude à atteindre l’ennemi par tous les moyens…

Critique : « The Wall » se révèle être à la fois un bon film de guerre, de thriller et de satire anti-américaine. Tout le film se déroule au même endroit, une sorte de huit-clos à ciel ouvert dans le désert irakien, avec un mur en seul décor. C'est là que tout se joue entre un soldat américain incarné par le talentueux Aaron Taylor-Johnson, et un sniper irakien, pro et invisible. La guerre qui va les opposer est d'autant plus verbale, par le biais d'une radio où ils vont communiquer tout le long et ainsi adopter diverses stratégies afin de survivre. C'est également un conflit plutôt personnel qui les mène à s'entretuer, d'autant plus que la guerre est censée être finie.
Malgré quelques petits moments de creux, le scénario arrive à nous tenir en haleine grâce à de petits rebondissements efficaces et par un final sans doute prévisible pour certains, mais qui pour moi est l'apogée parfaite de l'histoire.
Une très bonne surprise !

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 18:43

Sortie de « Marie-Francine » : 31 Mai 2017
Réalisation : Valérie Lemercier

Note :
3/5

Résumé : Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents... ... à 50 ans ! Infantilisée par eux, c'est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu'ils vont lui faire tenir, qu'elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu'elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question...

Critique : Rien de folichon, plutôt quelque chose de mignon. La nouvelle comédie de Valérie Lemercier se laisse regarder avec sympathie. On y découvre un bout de la vie de Marie-Francine, fraîchement licenciée et séparée, obligée de retourner vivre chez ses parents. Un peu déprimée aux premiers abords, elle va vite retrouver la joie de vivre grâce à la rencontre de Miguel. Donc voilà, rien de nouveau, c'est une comédie simple mais gentille à regarder.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 00:15

Sortie de « The Jane Doe Identity » : 31 Mai 2017
Réalisation : André Ovredal

Note :
4,5/5

Résumé : Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium...

Critique : Je lui met peut-être une note un poil trop généreuse, mais bon sang, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un aussi bon film d'horreur, un film qui m'a vraiment fait peur ! L'histoire apparaît tout d'abord assez simple : un père et son fils vont faire une autopsie sur un cadavre parfaitement intact, retrouvé sur une scène de massacre. Puis des évènements vont se produire. Mais le film est super bien maitrisé : la mise en scène, les plans, l'atmosphère lugubre et froide dans un funérarium assez moderne, jouant sur ce contraste... Le scénario prend le temps malgré la courte durée du film : on assiste d'abord à une autopsie autant intéressante qu'effrayante, point par point ; puis la tension monte de plus en plus et c'est là où les codes de l'horreur se font une place dans l'histoire. Ce que j'ai apprécié, c'est qu'on nous en montre ni trop, ni peu, juste ce qu'il faut avec une véritable ambiance : des ombres, des sons de clochette (vous comprendrez), des apparitions furtives et lentes à la fois... bref tout ce qui fait froid dans le dos.
Il y a un petit ralenti dans l'histoire, mais qui heureusement s'estompe rapidement jusqu'à un final satisfaisant. Je vous le conseille vivement, sûrement un des meilleurs films d'horreur de cette année !

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 22:55

Sortie de « L'amant Double » : 26 Mai 2017
Réalisation : François Ozon

Note :
4/5

Résumé : Chloé, une jeune femme fragile, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.

Critique : Je ne m'attendais pas à un film aussi psychologique mais j'en suis ravie. Cette histoire explore le subconscient et les traumatismes via un scénario très maitrisé ainsi que des métaphores, le tout réalisé de façon très sensuelle. C'est un film dont on se perd jusqu'à comprendre toute sa subtilité à la fin et tout nous révèle ainsi censé. Le duo d'acteurs est impeccable, entre un Jérémy Renier jouant un double rôle, à la fois gentil, touchant mais aussi sans tact, cruel, et entre une Marie Vacth touchante et fragile. Qu'est-ce que réalité, qu'est-ce que fiction et surtout quelle est la raison ?
C'est bien une des rares fois où je vais voir un film sans avoir vu la bande-annonce, simplement parce que j'apprécie les films de François Ozon, et je n'ai pas été déçue. Ce thriller érotique et psychologique peut déranger, mais il montre aussi le talent de ce réalisateur. Il ne plaira sûrement pas à tout le monde, mais pour ma part, j'ai été conquise.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 11:49

Sortie de « Pirate des Caraïbes 5 : La Vengeance De Salazar » : 24 Mai 2017
Réalisation : Joachim Rooning & Espen Sandberg

Note :
3,5/5

Résumé : Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter

Critique : Le nouvel opus de la saga Pirate des Caraïbes n'est bien sûr pas le meilleur de la saga mais il n'en reste pas moins divertissant. On reste toujours dans l'ambiance des films, notamment par le grand humour de Jack Sparrow, toujours aussi farfelu et déjanté. On retrouve également d'autres pirates bien connu comme Barbossa ou des membres de l'équipage de Sparrow, mais aussi de nouveaux personnages qui tiennent les rôles principaux: le fils de Will Turner et Carina l'astronome. J'ai beaucoup aimé le nouveau méchant de cette histoire, Salazar incarné par le talentueux Javier Bardem. Le style de son personnage et de son équipage mêlés aux effets spéciaux sont éblouissants. Niveau scénario, rien de folichon, c'est une histoire de pirate et de vengeance assez semblable aux autres, mais qui arrive à tenir le rythme sur la durée.
C'est donc tout de même un bon plaisir de revoir notre pirate préféré sur grand écran pour une nouvelle aventure sur les océans.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 08:43

Sortie de « Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur » : 17 Mai 2017
Réalisation : Guy Ritchie

Note :
3,5/5

Résumé : Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l'attend – jusqu'au jour où il s'empare de l'épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l'épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Critique : Pas le meilleur des Guy Ritchie, mais il remplit sa fonction de bon divertissement. Le roi Arthur a été un peu plus modernisé, dont l'incarnation par Charlie Hunnam, en jeune homme bagarreur et rebelle. L'histoire reste assez connue et donc assez banale, mais le rythme du film est soutenu donc on ne s'ennuie pas. Jude Law en « méchant oncle » qui a soif de pouvoir est juste impeccable comme d'habitude. Ce que j'ai le plus apprécié, c'est la touche personnelle de Ritchie au niveau de la réalisation : des plans qui se succèdent à la vavite, des scènes d'actions filmés de sorte qu'on se croirait dans un jeu vidéo, une touche d'humour un peu particulière etc. Sans cette touche qui lui appartient, je n'aurais surement pas mis la moyenne à ce film.
Donc dans l'ensemble, c'est donc le divertissement fantastique et féerique de la semaine !

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 20:42

Sortie de « Alien : Covenant » : 10 Mai 2017
Réalisation : Ridley Scott

Note :
4/5

Résumé : Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

Critique : Suite de « Prometheus », ce nouvel Alien reprend les code de ses précédents films, sans forcément d'originalité mais toujours aussi efficace à mon goût. On y retrouve cette atmosphère froide et grise sur une nouvelle planète où nos nouveaux membres d'équipage vont décider d'y faire un tour, qui durera plus longtemps que prévu malgré eux. L'histoire suit bien celle de Prometheus, le lien entre les deux films est bien scénarisé. On en apprend également davantage sur l'origine de ces Aliens et sur leur développement. Côté rebondissement, rien de nouveau, la bestiole commet de nouveaux ravages, on s'y attend mais on est toujours autant anxieux et stressé, ça marche et c'est le principal. Les effets spéciaux vont avec leur temps, les Aliens sont super bien réalisés, tant au moment de leur naissance qu'au moment de leur taille adulte, c'est impressionnant.
La fin est un peu prévisible, ce qui est un peu dommage. Concernant les acteurs et actrices, ils sont bien dans leurs rôles, et Michael Fassbender qui incarne l'androïde est toujours aussi captivant. Dans l'ensemble, j'ai trouvé cette suite réussie et j'attends avec impatience le prochain opus.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 21:18

Sortie de « Tunnel » : 03 Mai 2017
Réalisation : Kim Seong-Hun

Note :
4/5

Résumé : Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Combien de temps tiendra-t-il ?

Critique : Comme d'habitude, les films coréens sont géniaux et « Tunnel » ne déroge pas à la règle. L'histoire ne traine pas et l'effondrement du tunnel surgit dès le début du film, catastrophe rapide et choc à la fois. La trame principale va donc suivre la survie de cet homme pendant un certain temps sous ces décombres, mais aussi la mobilisation des secours au dessus.
Ce film n'est pas qu'un simple film catastrophe, il pose également un problème humanitaire, financier et matériel suite à cette opération sauvetage. La vie d'un seul humain vaut-elle le coup de déplacer vents et marées ? On découvre une face noire de tous ces politiciens qui sont près de leur argent et de tous ces médias qui prônent le scoop avant l'humain.
Le scénario nous tient en haleine tout le long, on ressent une sensation de claustrophobie en voyant ce pauvre homme se démener autant qu'il peut pour survivre. C'est un film éprouvant et émouvant du début à la fin, parsemée également de petites touches d'humour qui détendent un petit peu cette atmosphère intense. Un très bon film, qui fait réfléchir.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 21:09

Sortie de « On l'Appelle Jeeg Robot » : 03 Mai 2017
Réalisation : Gabriele Mainetti

Note :
2,5/5

Résumé : Poursuivi par la police dans les rues de Rome, Enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. Il réalise bientôt qu'il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu'il décide de mettre au service de ses activités criminelles. 
Du moins jusqu’à ce qu'il rencontre Alessia, une jeune fille fragile et perturbée qu’il sauve des griffes de Fabio, dit "Le Gitan", un mafieux déjanté qui a soif de puissance.
Témoin des pouvoirs d’Enzo, Alessia est persuadée qu’il est l’incarnation de Jeeg Robot, héros de manga japonais, présent sur Terre pour sauver le monde. 
Mais Enzo va être forcé d’affronter Le Gitan qui veut savoir d’où vient cette force surhumaine. Parviendra-t-il à sauver la ville de la folie meurtrière de Fabio et être le super-héros qu’Alessia voit en lui ?

Critique : Un peu déçue par ce film assez particulier, montrant ici un paumé/voleur qui acquiert des pouvoirs et devient super-héros malgré lui. L'histoire est très classique, voire un peu trop basique. Malgré un jeu d'acteurs assez bon, entre le héros voyou au cœur tendre et le méchant complètement déjanté (et c'est d'ailleurs un des meilleurs points du film), il manque quelque chose. Je m'attendais sûrement à un peu plus de folie sur cette histoire. Alors oui, ça change des films de super-héros Marvel/Comics, c'est tout de même sympa à regarder mais on en ressort un peu frustré, le film aurait pu frapper plus fort.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 22:15

Sortie de « Get Out » : 03 Mai 2017
Réalisation : Jordan Peele

Note :
4,5/5

Résumé : Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose  filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

Critique : Une véritable surprise, « Get Out » sorti de nulle part, excelle dans l'art de la dénonciation de l'oppression de Noirs sous forme de thriller angoissant avec une grande pointe d'humour. Le speetch est simple : Chris va passer un week-end chez les parents de sa petite amie, dans un coin où les gens ont tous l'air barges. Il ne se passe peut être pas énormément de choses dans la première partie du film, mais en aucun cas on ne s'ennuie. Il y a une certaine atmosphère qui s'installe petit à petit dans laquelle plonge le spectateur qui se demande ce qui se cache en dessous de ces faux-semblants, de ces êtres robotiques. Puis vient la seconde partie qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, parsemé de tension, d'horreur et d'humour à la fois. C'est très bien maîtrisé, on vient voir un thriller horrifique avec un bon scénario, on ressort pleinement satisfait tout en comprenant l'enjeu et le message que le réalisateur a voulu glisser dans son film. Superbe.

Repost 0
Published by Johanna
commenter cet article

Présentation

  • : Cinéphile Critique
  • Cinéphile Critique
  • : Etant passionnée de cinéma, ce blog me servira à écrire mes avis personnels de films en fonction de l'actualité des sorties. Si vous souhaitez discuter d'un film, ou du cinéma en général, n'hésitez pas à poster un commentaire ;)
  • Contact

Recherche

Liens